Quelle ceinture lombaire choisir ?
quelle ceinture lombaire choisir

Archive pour février, 2015

La ceinture de soutien lombaire

La ceinture de soutien lombaire AirLOMB est surement la riposte la plus efficace face aux maux de dos. C’est un mécanisme qui sert à le redresser en distribuant la plupart des forces qui s’exercent sur lui.

ceinture de soutien lombaire

Du coté des spécialistes, innombrables sont les personnes qui portent une ceinture de soutien lombaire parce que leur travail les oblige à porter des charges imposantes, ce qui peut aller jusqu’à provoquer des blessures. Il faut bien comprendre que ces ceinture de soutien lombaire sont profitables tant face aux lombalgies qu’à l’arthrose, aux lumbagos et aux sciatiques.

Il y a plusieurs modèles de ceintures de soutien lombaire, qui offrent une rigidité ajustable d’après votre activité et l’importance de la sollicitation de votre dos.

La ceinture dorsale

La ceinture dorsale la ceinture dorsale airlomb est sans aucun doute la parade la plus performante contre les maux de dos comme le lumbago. C’est un dispositif qui sert à le maintenir droit tout et répartir toutes les force qui s’exercent sur lui.

Chez les professionnels, nombreux sont ceux qui portent une ceinture dorsale car leur métier leur demande à porter de lourdes charges et ce qui entraîne parfois des blessures. A savoir que ces ceintures dorsales efficaces autant contre les lumbagos que l’arthrose, les lombalgies et même les sciatiques.

Il existe différents types de ceintures lombaires, avec une rigidité plus ou moins importante selon l’activité et les degrés de sollicitation de votre dos. Par exemple pour un manutentionnaire la ceinture sera moins rigide pour s’adapter aux mouvements du corps et fournir de la mobilité, alors qu’une ceinture à porter à la maison sera plus rigide. Des modèles de ceintures dorsales sont également adaptés aux femmes enceintes.

Les caractéristiques de la ceinture dorsale déterminent sa rigidité, sa hauteur et sa taille. Selon votre pathologie, il est bien de consulter un kiné ou un médecin afin d’obtenir des informations supplémentaires. De plus, votre médecin pourra vous prescrire votre ceinture et ainsi vous faire bénéficier d’un remboursement de la sécurité sociale.