Quelle ceinture lombaire choisir ?
quelle ceinture lombaire choisir

Douleurs lombaires du conducteur

La ceinture AirLOMB pour traiter efficacement et sans risque les douleurs lombaires du conducteur.

Douleurs lombaires du conducteur de voiture

Que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles, vous êtes en situation de conduite d’un engin motorisé sur terre (voiture, moto, scooter, camion, bus, tramway, métro, engins de chantiers etc.…), sur mer (bateaux à moteur, kite surf…) ou dans les airs (avion, planeur, ULM etc.…) de façon régulière et prolongée.

Ainsi, vous exposez votre colonne lombaire à des contraintes mécaniques liées à la position de conduite ainsi qu’à l’absorption de vibrations.

Douleurs lombaires du conducteur de moto

L’exposition aux vibrations est inhérente à l’exercice de nombreuses professions où le travailleur est en contact avec de la machinerie (engin de chantier, chariot de manutention…) ou avec du matériel vibrant (marteau piqueur, tondeuse etc,). Dans ces conditions, les vibrations sont transmises à l’ensemble du corps par le biais de la colonne vertébrale. Le risque de lésion dépend de l’intensité et de la fréquence des vibrations, de la durée de l’exposition et de la partie du corps qui reçoit l’énergie des vibrations. De plus, cette situation induit un mal de dos chronique lié à votre activité de conducteur.

Exemple : un routier qui va de Paris à Marseille subit environ 100 000 cycles de compression-étirement de ses disques intervertébraux et des structures qui les soutiennent (tendons, ligaments, muscles).

L’association de l’exposition de l’ensemble du corps à des vibrations au long cours + le port de charges fréquent majore le risque de douleurs lombaires pour le conducteur et les passagers. Cette association vibration + port de charges lourdes a été retrouvée dans plusieurs études épidémiologiques portant sur des conducteurs d’engins, des caristes, des chauffeurs-livreurs…

À terme, la conduite et les opérations de manutention peuvent provoquer deux types d’affections chroniques du rachis lombaire classées comme maladies professionnelles : celles provoquées par les vibrations transmises au corps (tableau n°97 des maladies professionnelles) et celles provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes (tableau n°98 des maladies professionnelles).

Une analyse détaillée de l’activité des opérateurs d’engins mobiles montre qu’ils sont exposés à une combinaison de plusieurs facteurs de risque physique susceptibles d’augmenter la charge supportée par leur colonne vertébrale. L’un des plus importants est la station assise prolongée qui maintient l’individu dans une posture contrainte par les caractéristiques de l’habitacle de l’engin (forme et hauteur du siège, position des pédales, du volant, des commandes). A cette position statique plus ou moins favorable s’ajoutent des mouvements liés à la tâche de travail à accomplir : se retourner, se pencher, tourner la tête. Tant de causes susceptibles de générer des douleurs lombaires au conducteur.

D’autres facteurs de risques peuvent se cumuler : l’état mental, le stress, la pénibilité perçue au travail sont autant de facteurs psychologiques susceptibles d’augmenter la tension et la fatigue musculaire créées par l’environnement physique dégradé de l’opérateur.

Pour protéger les conducteurs contre les effets des vibrations, il faut habituellement avoir recours à une combinaison de moyens de prévention technique :

  • réduire les vibrations à la source ;
  • diminuer la transmission des vibrations aux conducteurs en intercalant des dispositifs de suspension entre la source et la personne (ceinture lombaire gonflable AirLOMB, pneus plus souples, une suspension basse fréquence du châssis ou de la cabine, des sièges suspendus adaptés aux caractéristiques dynamiques des véhicules).

Il est aussi essentiel d’optimiser la posture des conducteurs qui sont assis de façon prolongée de façon à diminuer la pression intra discale au niveau lombaire. Ceci est possible en soutenant le dos correctement (ceinture lombaire gonflable AirLOMB, suspension adaptable au poids du conducteur, inclinaison du dossier…) et en facilitant la rotation du buste (relaxation des muscles lombaires, dossier ne montant pas plus haut que les omoplates, assises tournantes, aides visuelles…).

Les mécanismes d’action mis en jeu pour expliquer l’efficacité des ceintures AirLOMB en cas de douleurs lombaires des conducteurs sont les suivants :

  • La ceinture lombaire AirLOMB est un pneumatique, ce qui permet d’absorber efficacement les vibrations pour tous les conducteurs (mal lombaire en voiture, à moto, en avion…), et de diminuer l’exposition des disques à des microfissures.
  • La ceinture lombaire AirLOMB est gonflable verticalement dans le dos, ce qui permet d’étirer très légèrement l’espace inter discal sur sollicité à cause des vibrations qui entraînent des cycles compression-étirement. Ainsi, la colonne lombaire est mieux protégée dans la durée contre les pincements discaux et les tassements de vertèbres; les douleurs lombaires du conducteur s’atténuent rapidement et vont même souvent  disparaitre !
  • La ceinture lombaire AirLOMB agit comme un relaxant musculaire lombaire, car la circulation de l’air dans la chambre gonflable de la ceinture lombaire AirLOMB agit sur le dos comme des micro-massages, ce qui permet de lutter contre les spasmes musculaires para-vertébraux comme les doigts du Kinésithérapeute.
  • La ceinture lombaire AirLOMB est sécurisante, donc l’utilisateur n’a plus peur de reprendre une activité physique normale et de redéployer ainsi son capital musculaire pour mieux lutter contre toute récidive des douleurs lombaires !

La ceinture lombaire AirLOMB a été retenue depuis plusieurs années par la Marine Nationale Française pour équiper ses pilotes d’hélicoptères et le personnel de pont du porte-avions Charles de Gaulle.