Quelle ceinture lombaire choisir ?
quelle ceinture lombaire choisir

Mal de dos souvent debout

La ceinture AirLOMB pour traiter efficacement et sans risque les douleurs lombaires des personnes qui sont longtemps debout.

mal de dos deboutLes situations de travail en position debout de façon prolongée sont nombreuses et diverses mais avec un fort retentissement lombaire, provoquant un mal de dos qui se trouvera majoré en cas de mouvements risqués ou d’une exposition aux vibrations du corps entier :

  • Dans le secteur médical, les lombalgies sont prépondérantes chez les infirmières et les aides-soignantes, avec une atteinte lombaire significative chez plus de 30% des personnes. D’après l’étude PRESS NEXT relative à la santé, la satisfaction au travail et l’abandon du métier de soignant en France, les Troubles Musculo-Squelettiques (au premier rang desquels on retrouve les problèmes lombaires) représentent le principal problème de santé déclaré par le personnel soignant avec une prévalence de 56,4%.
  • Les ouvriers de l’artisanat, de l’agriculture (incluant les secteurs du paysagisme et du jardinage) et du BTP sont aussi extrêmement touchés par les lombalgies avec des épisodes durables chez plus de 35% des personnes.
  • Enfin, le personnel de nettoyage, les agents de sécurité, les coiffeurs, les ouvriers des pompes funèbres qui demeurent en position debout pendant des périodes prolongées sont aussi très concernés par les problèmes lombaires.

Soulager le mal de dos dû à une station debout prolongée est souvent long et compliqué, le traitement du mal de dos étant souvent une opération de longue haleine.

Le fait de rester longtemps debout est depuis longtemps considéré comme le premier facteur de pénibilité dans le travail. % de salariés rapportant des contraintes de pénibilité dans leur travail

Contraintes de pénibilité : 1978 1984 1991 1998
rester longtemps debout 51 % 49 % 53 % 54 %
porter des charges lourdes 21 % 22 % 32 % 36 %
postures pénibles 17% 16% 29% 37%

Enquêtes du ministère du travail-DARES de 1978, 1984, 1991 et 1998. Les personnels soignants sont par exemple 94% à passer plus de 4h/jour de travail en position debout. C’est dire si une pathologie discale lombaire pose le problème de la poursuite du métier à long terme. Pour comprendre l’effort imposé au niveau lombaire lors d’une station debout prolongée, il est utile de commenter le diagramme suivant :

mal de dos debout

Si je me tiens allongé sans oreiller, la pression intra-discale peut-être quantifiée au niveau 25, C’est la position naturelle qui repose le mieux les disques intervertébraux, Cela se comprend aisément puisque les disques lombaires, en position allongée, n’ont plus à supporter le poids du haut du corps.
Si je passe de la position allongée à la position debout et droit, la pression sur les disques inter-vertébraux passe de 25 à 100; elle est donc multipliée par 4.
Ensuite, si je me penche en avant touchant les pieds avec mes mains, la pression sur mes disques lombaires passe à 220 (+120% vs position debout). C’est dire que les efforts demandés aux disques intervertébraux passe de 1 à 10 entre la position allongée sans oreiller et debout en touchant mes pieds avec les mains. Si l’on rajoute la manipulation d’un malade dans le secteur médical, on imagine l’effort d’absorption complémentaire demandé aux disques vertébraux.
D’après une étude menée dans un Centre Hospitalier Général dans l’Est de la France, 68% des infirmières manutentionnent plus de 10 patients par jour de travail. Elles sont même 35% à manutentionner plus de 20 patients par jour. Naturellement 75% des soignants déclarent être penchés en avant ou sur le côté pendant plus de 2h/jour de travail. Évidemment, tous ces phénomènes sont éventuellement amplifiés par les efforts d’adaptation à la rotation, voire l’exposition aux vibrations du corps entier en cas d’utilisation de machines (comme les tondeuses dans les métiers du paysagisme et du jardinage). Tant que les disques sont en parfait état, cela ne pose pas de problème majeur mais la multiplicité des efforts inadaptés liés à du port de charges lourdes, des manutentions de patients faisant augmenter fortement la pression sur les disques exposent le travailleur dans la durée. Voici le témoignage d’une infirmière : «Je travaille depuis 4 ans dans cet hôpital, j’ai souvent mal aux lombaires. Elles me font tellement mal que je suis obligée de marcher penchée pour ne pas avoir mal. Il m’est arrivé de travailler avec un lumbago, car je pense aux collègues et au manque de personnel. Combien de temps et d’années vais-je pouvoir tenir comme ça et comment moi j’arriverai un jour à la retraite ? Ce travail me plait beaucoup, j’aime ce que je fais mais est-ce que mon corps tiendra…»

Soulager le mal de dos en position debout avec AirLOMB par rapport à la douleur lombaire liée à une discopathie (hernie discale, lumbago, sciatique), AirLOMB va agir en :

  • Solidarisant la charnière lombo-sacrée avec la charnière abdominale, ce qui va faire adopter une position plus protectrice du dos du travailleur, sans avoir l’inconfort des baleines dorsales classiques. Il s’agit d’un maintien lombaire souple et flexible.
  • Étirant l’espace inter-discal bien souvent à l’origine de compressions nerveuses. Ainsi, AirLOMB va faire diminuer naturellement, voire disparaître complètement la douleur de type sciatique ou cruralgie, sans effet secondaire.
  • Faisant circuler l’air dans la chambre gonflable de la ceinture lombaire AirLOMB, ce qui a pour effet d’appliquer sur le bas du dos comme des micro-massages, évitant ainsi les spasmes musculaires para-vertébraux comme les doigts du masseur-kinésithérapeute.
  • Absorbant les chocs et les vibrations car la ceinture lombaire AirLOMB est un pneumatique, ce qui va donc diminuer l’exposition des ligaments à des tensions supplémentaires.

Enfin, comme AirLOMB n’est pas une ceinture élastique, elle ne se substitue donc pas aux muscles naturels et n’entraîne donc pas de fonte musculaire même lors d’un port prolongé. Vous allez ainsi soulager votre mal de dos en position debout  sans vous affaiblir.

lumbago3

Grâce à AirLOMB, le travailleur peut sortir du cercle infernal de la douleur lombalgique (traitement du mal de dos debout) et rentrer dans un cercle vertueux de reprise d’activité. Pour les personnes particulièrement exposées, AirLOMB peut donc être utilisée avantageusement en prévention de la récidive d’épisode de douleurs lombaires comme en prévention d’un premier problème lombaire.

cruralgie indications ceintures AirLOMB

Il a ainsi été constaté que les patients portant AirLOMB durablement avaient tendance à regagner de la masse musculaire car ils reprenaient une activité physique normale.

tableau-debout