Quelle ceinture lombaire choisir ?
quelle ceinture lombaire choisir

Soulager une sciatique

Comment soulager une  sciatique ?

Pour pouvoir mettre en place une solution efficace pour soulager une sciatique, il convient d’abord d’en étudier les causes possibles. La sciatique est le nom donné couramment à la névralgie du nerf sciatique.

Les signes les plus courants de la sciatique sont :

  • une douleur variable en fonction de la racine nerveuse atteinte.
    • si la racine L5 est touchée, la douleur sera localisée derrière la cuisse, sur le côté externe de la jambe, le dessus du pied et le gros orteil.
    • si la racine S1 est touchée, la douleur sera située derrière la cuisse, au niveau du mollet, du talon, de la plante et du bord externe du pied.

  • une douleur souvent déclenchée par un effort (lorsque la personne soulève un poids, par exemple).
  • une douleur amplifiée en position assise, à la toux, aux éternuements et à l’effort.
  • des fourmillements, un engourdissement et une faiblesse musculaire pouvant survenir à certaines zones de la jambe et du pied.
  • un soulagement ressenti le plus souvent en position allongée.

Ces symptômes de la sciatique ne sont pas toujours tous présents.

soulager une sciatique

La sciatique provoque une douleur vive, qui part du bas du dos pour irradier dans toute la jambe. La douleur est due à l’inflammation autour de la racine nerveuse. C’est pourquoi les anti-inflammatoires peuvent agir sur l’intensité de la douleur, peuvent donc soulager une sciatique mais pas en soigner la cause.

La crise de sciatique (ou lombo-sciatique) est déclenchée par la compression des racines du nerf sciatique au niveau du rachis lombaire, soit entre la quatrième et la cinquième vertèbre lombaire (sciatique L4-L5), soit entre la cinquième lombaire et la première vertèbre sacrée (sciatique L5-S1). La douleur peut s’intensifier en cas d’exposition à basse température.

soulager les douleurs sciatiques

Dans 90% des cas, la cause de la sciatique est la hernie discale (saillie anormale du noyau du disque intervertébral) qui compresse l’une des racines du nerf sciatique.

Comprendre la douleur sciatique par hernie discale

D’autres causes, plus rares, peuvent être à l’origine de la sciatique :

  • une arthrose des vertèbres lombaires
  • une inflammation du nerf sciatique
  • chez la femme enceinte, la cause de la sciatique est le plus souvent un pincement du disque. Ce pincement est dû à la prise de poids qui entraîne une mauvaise position (buste incliné vers l’avant)
  • pratique d’un sport ou un travail lourd, où l’on se courbe ou bien l’on fait des torsions du tronc
  • position assise prolongée
  • manque d’exercice physique
  • excès de poids
  • mauvaises postures
  • faiblesse des abdominaux et surtout des 258 petits muscles rigidificateurs de la colonne
  • âge
  • stress
  • tabagisme.

Sciatique : Que faire ? Comment soulager une sciatique ?

Pour soulager une  sciatique , il va falloir maintenir le dos dans une bonne position, en particulier en soulageant la pression exercée sur les racines du nerf sciatique.

soulager une sciatique avec lesceintures AIR Lomb
Dans le cas de sciatique par hernie discale (90% des cas), en étirant verticalement l’espace entre les vertèbres concernées, on contribuera à résorber la hernie qui fait pression sur le nerf en lui redonnant de l’espace entre les disques. Ainsi, la compression du nerf sciatique va disparaitre et l’on va faire diminuer naturellement, voire disparaître complètement la douleur, sans effet secondaire.

C’est tout l’intérêt de la ceinture gonflable sans baleine AirLOMB.

Les mesures suivantes complémentaires sont aussi souvent efficaces pour soulager une sciatique :

  • évitez les mauvaises positions et les mouvements qui provoquent les douleurs
  • lorsque vous êtes allongé, surélevez vos jambes pour minimiser la douleur (à l’aide d’oreillers, par exemple)
  • si la douleur est supportable, poursuivez et adaptez vos activités, sans forcer.

Les autres traitements de la sciatique :

Le repos au lit prolongé est à éviter.

La chiropratique et l’ostéopathie ne sont pas indiquées dans la crise de sciatique. En réalité, on risque surtout l’échec. « On peut essayer, mais les manipulations vertébrales marchent mal dans la sciatique, vraisemblablement parce qu’elles n’ont pas d’action sur l’irritation du nerf » répond le Dr Jean-Yves Maigne.

Des massages peuvent soulager pendant la crise de sciatique, mais le kinésithérapeute ne fera pas de traitement curatif. « La douleur empêche une prise en charge active du patient », souligne Yvan Aubier, kinésithérapeute du programme Santé active de la Caisse primaire d’assurance-maladie de la Sarthe.

En revanche, la kiné sera très utile dans un deuxième temps, en prévention de la récidive : « Le traitement de la sciatique sera alors basé sur des exercices d’assouplissements, des étirements, de renforcement musculaire et de prise de conscience de la mobilité du bassin », précise Yvan Aubier.

En cas de sciatique persistante, récidivante ou invalidante, la consultation d’un chirurgien deviendra indispensable.

Quel risque de sciatique récidivante ?

En l’absence de prise en charge de la cause à l’origine de la hernie (hernie discale dans 90% des cas), il est difficile de mesurer le risque de récidive. Moralité, il faut continuer à mener sa vie en essayant de renforcer son dos, grâce à l’activité physique.

Une ceinture lombaire AirLOMB peut vous aider fortement dans ce processus.