Quelle ceinture lombaire choisir ?
quelle ceinture lombaire choisir

Articles marqués avec ‘mal de dos’

MAL DE DOS : L’INTÉRÊT DE LA CEINTURE LOMBAIRE RÉAFFIRMÉ

C’est une  étude parue récemment dans le Spine Journal qui le dit : grâce au port de la ceinture lombaire, le patient soigne sa lombalgie et son dos ne se démuscle pas !

ceinture lombaire pour soigner le mal de dos
A l’heure où les Pouvoirs Publics ont décidé d’une campagne de sensibilisation de grande envergure sur les pathologies du dos, principale cause des arrêts de travail, générant 1 arrêt maladie sur 5 selon la CNAM, et représentant 70 % des consultations médicales de la population de 40 à 60 ans, ces conclusions sur l’intérêt de la ceinture lombaire tombent à pic.

La ceinture lombaire : une solution optimale

Les résultats de l’étude clinique en ouvert, multicentrique et randomisée, conduite ces dernières années sur un échantillon significatif de sujets et publiée dans la revue internationale Spine, démontrent que « le port d’une ceinture lombaire n’est pas négligeable en cas de lombalgie subaiguë en ce qu’il améliore significativement l’état fonctionnel, l’intensité de la douleur et la consommation de produits pharmacologiques. »

La lombalgie, le mal du siècle

Rappelons que la lombalgie reste résolument le mal du siècle en milieu professionnel…  En 2015, ont ainsi été dénombrés 167 000 cas liés à une activité professionnelle. Si la moitié des arrêts maladie pour cause de douleurs au dos sont inférieurs à deux semaines, reste que ce sont des arrêts répétitifs qui représentent un coût colossal ; l’Assurance maladie évoque un milliard d’euros de dépenses en 2015.

 

Et avec AIRLOMB, la nouvelle génération de ceintures lombaires GONFLABLES ET SANS BALEINES, c’est 90% de réduction des arrêts de travail !

Télécharger l’étude clinique certifiée en cliquant ici :
AIRLOMB est maintenant prise en charge par la Sécurité Sociale et les mutuelles : Cliquez pour en savoir plus !

 

Retrouvez cet article paru sur l’observatoire santé le 23 février 2017 

mal de dos : est il plus fragile en vieillissant

Notre dos plus fragile en vieillissant ?

Vidéo extraite de europe1.fr : Le grand direct de la santé par Jean Marc Morandini qui reçoit le Professeur Françoise Forest.

« le premier traitement du mal de dos : Il faut calmer immédiatement la douleur !
consulter un rhumatologue, un podologue, la balnéothérapie. Elle omet de parler de la ceinture gonflable qui est pourtant un aussi un système très performant. Nombreux sont nos patients qui vous le disent dans leur commentaires …


mal de dos : notre dos est il plus fragile en vieillissant ? sur Europe1.fr

Une vidéo vraiment très axée médicament ! et vous, prenez vous des médicaments pour soulager votre dos ?

Si vous êtes à la recherche d’un traitement plus naturel et vraiment efficace dans 98 % des cas, alors essayez AirLOMB (30 jours satisfait ou remboursé !)xolution AirLOMB sans intervention chirurgicale

Ce que peut cacher un mal au dos , de poignet ou de genou

Ce que peut cacher un mal au dos , de poignet ou de genou… 80 % des arrêts de travail en France sont dus à un trouble musculo-squelettique (TMS).

Face à l’ampleur du phénomène, l’Assurance maladie envisage de mettre en place des aides financières, pour éviter que la situation ne se dégrade encore davantage.

Un trouble musculo-squelettique peut devenir irréversible

Selon l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), il ne faut pas prendre à la légère les troubles musculo-squelettiques. Un petit mal au dos peut en effet « devenir irréversible et entraîner un handicap durable ». Considérés comme les maladies professionnelles les plus fréquentes au monde, les TMS sont au cœur d’une réflexion de l’Assurance maladie.

mal au dos

Cette dernière souhaite traiter le problème en amont, pour éviter la prise en charge toujours plus importante des arrêts maladie. Les TMS peuvent être soignés s’ils sont pris à temps. Aussi envisage-t-elle de mettre en place des aides financières pour permettre de traiter au plus tôt les patients, dès les premiers symptômes.

« >Des douleurs à ne pas prendre à la légère

Si vous ressentez un mal au dos  (34 % des cas de TMS recensés), mais aussi un mal aux épaules, aux coudes ou même aux genoux, Si vous souffrez de lombalgies, cervicalgies, douleurs articulaires, tendinites ou encore syndrome du canal carpien, une douleur vive dans le poignet, n’hésitez pas à aller consulter avant que la situation ne se dégrade.

Les personnes les plus touchées par les troubles musculo-squelettiques, les maux de dos notamment, seraient les ouvriers, les salariés de la grande distribution, les aides à domicile, le personnel de garderie et le secteur de la propreté, ainsi que tous les salariés du secteur agricole, selon le ministère du Travail.

Et même si vous passez votre journée derrière l’écran de votre ordinateur, vous pouvez être concerné : « le travail sur écran se caractérise par une posture statique, maintenue pendant de longues périodes, constituant ainsi un risque de survenue de TMS », souligne l’INRS.

A noter, le dispositif gonflable AirLOMB pour soulager votre mal au dos, et vous permettre de bouger naturellement, de vivre normalement, a été testé sur 30 patients atteints de lombalgie chronique professionnelle. Il a permis de réduire sur 6 mois de 90% le nombre de jours d’arrêts de travail et de retrouver une vie professionnelle satisfaisante sans changer de poste. Découvrez maintenant la ceinture gonflable AirLOMB en cliquant ici !
solution AirLOMB pour soulager le mal au dos

Article repris de l’article de Marine Lepante, le 21 déc. 2015 | 19 711 Vues